Plantes Grimpantes, lesquelles choisir pour raviver vos claustras !

Plantes Grimpantes, lesquelles choisir pour raviver vos claustras !

Plantes Grimpantes, lesquelles choisir pour raviver vos claustras !

Quoi de plus beau et de plus naturel que la décoration par les plantes ? Redécorez votre mur extérieur, votre pergola ou sublimez votre claustra grâce à nos précieux conseils sur les plantes grimpantes. Supports, variétés de plantes et conseils sur leur pousse, vous aurez toutes les astuces en main pour faire de votre cours un véritable jardin d’Eden.

Comment bien choisir ses plantes grimpantes ?

Déterminer le support de vos futures plantes grimpantes

En effet, il est primordial de se poser la question du support, puisqu’elles utilisent différentes méthodes de monte, plus adaptées à certains supports qu’à d’autres.

Faites notamment attention au poids : sur une tonnelle légère, par exemple, il vous sera déconseillé de faire pousser une plante grimpante à développement rapide et à feuillage épais.

En effet, cela risquerait de faire chavirer la tonnelle. Si vous détenez un petit balcon, une plante grimpante poussant en bac avec peu de terre sera préférable.

Deux types de plantes grimpantes

Les plantes grimpantes autonomes : en effet, leurs systèmes de crampons ou de ventouses leur permettent d’escalader seules toutes les surfaces.

Attention cependant : si vous souhaitez décorer un mur abîmé, celles-ci peuvent endommager d’autant plus son état. La vigne vierge, la bigone, le lierre, le fusain rampant ou l’hortensia grimpant font partie de vos choix en termes de plantes grimpantes autonomes.

Les plantes grimpantes qui s’enroulent : contrairement aux plants autonomes, celles-ci ont besoin d’un support autour duquel s’accrocher. Pensez alors aux fils, treillages, poteaux, troncs, tuteurs ou encore une pergola, une arche, une tonnelle ou une clôture.

Parmi ces plantes grimpantes, deux espèces existent : les plantes « volubiles » enroulant leurs tiges. Ici le chèvrefeuille, la glycine, le jasmin, le houblon ou encore l’ipomée, etc.

Puis les plantes enroulant des vrilles sur le support : la clématite, le pois de senteur ou la passiflore. Outre ces deux types de plantes grimpantes, une plante originale utilise quant à elle ses épines pour montre : il s’agit du rosier grimpant. Notez bien qu’il a cependant besoin d’être palissé à l’aide d’attaches.

Le climat et l’exposition des plantes

En effet, certaines plantes sont plus fragiles que d’autres, notamment lorsqu’il s’agit des saisons et températures.

Par exemple, certaines plantes ne supportent pas le gel. Prenez garde alors à planter des plantes adaptées au climat du jardin.

Autre exemple : le bougainvillier se cantonnera aux climats tempérés, tandis que la clématite, la glycine ou encore le chèvrefeuille grimperont facilement dans des climats plus froids. Vous avez un doute au moment de l’achat ? Pensez à lire les instructions qui accompagnent les plantes ou renseignez-vous auprès d’un vendeur.

L’exposition des plantes, quant à elle, détermine la quantité de soleil reçue par le végétal. Vous souhaitez décorer une zone d’ombre ?

Misez alors sur une plante dont le besoin d’ensoleillement n’est que très faible : jasmin d’hiver, hortensia grimpant ou bien certains rosiers grimpants. En revanche, le passiflore, le faux jasmin ou la glycine ont impérativement besoin de soleil. Misez alors sur une exposition lumineuse.

Les critères sensoriels des plantes grimpantes

En effet, certaines plantes peuvent esthétiquement vous attirer, mais il faut bien penser aux parfums et à votre confort.

On vous explique toout.

Concernant les feuilles : bien que tout soit une question de goûts, sachez que dans le cas d’une plante grimpante destinée à une tonnelle ou une pergola, la densité du feuillage est essentielle. En effet, celui-ci doit être assez dense pour apporter de l’ombre, mais aussi assez aéré pour laisser passer la lumière.

Les fleurs : il faut savoir que la plupart des plantes grimpantes sont des plantes fleuries et qu’il existe une immense variété de couleurs et de formes. Cependant, le lierre et la vigne vierge ne fleurissent pas. En revanche, leur beau feuillage est luisant, virant parfois au rouge à l’automne dans le cas de la vigne.

Leurs fruits : oui, certaines fournissent des fruits, parfois comestibles, telles que la vigne, le kiwi ou la passiflore. Choisissez bien alors leur situation géographique dans votre cours ! En effet, lorsque leurs fruits vont tomber, il serait dommage qu’ils finissent sur votre tête ou sur une table !

Leur parfum : Bien que les plantes grimpantes soient destinées à décorer une pergola ou un mur à proximité du coin repas, évitez peut-être les variétés trop parfumées. En effet, leur parfum entêtant peut parfois saturer les sens de vos invités jusqu’à l’écœurement.

En revanche, si leur position est éloignée de votre table, choisissez des variétés parfumées pour embaumer votre jardin. Dans ce dernier cas, nous vous conseillons la glycine, le chèvrefeuille, les rosiers grimpants et le jasmin officinal.

7 plantes grimpantes rapides

Vous avez à présent toutes les clés en main pour faire votre cour, un véritable paradis naturel ! Fleuris, parfumé, esthétique, un véritable bonheur !

Vous êtes impatients de découvrir le potentiel de votre future décoration murale ? Nous vous conseillons alors 7 plantes grimpantes rapides :

  1. La vigne vierge, un basique prolifique
  2. Le houblon doré, un feuillage couvrant à croissance rapide
  3. Le rosier de Banks, parfait pour égayer un grillage
  4. Une clématite persistante, pour une avalanche de fleurs
  5. Une passiflore, une grimpante originale et généreuse
  6. Un jasmin etoilé, parfumé et rustique
  7. Des annuelles pour compléter le décor

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *