Faire pousser du cannabis en France : que dit la loi ?

Faire pousser du cannabis en France : que dit la loi ?

Faire pousser du cannabis en France : que dit la loi ?
Cet article vous a t-il été utile ?

Aujourd’hui encore, le débat fait rage sur la légalisation du cannabis. L’opinion publique ne cesse de se pencher constamment en faveur de la légalisation de ce dernier.

Cependant, il a déjà été annoncé que le cannabis médical pourrait très bientôt être cultivé par les agriculteurs français. En attendant que toute la réglementation soit parfaitement établie, on sait d’ores et déjà que sa culture sera étroitement surveillée par la loi et doit probablement se cultiver sous serre et dans un milieu clos.

D’autre part, il faut savoir que la culture du plant de chanvre a déjà été autorisée par la législation française depuis un moment pour les professionnels. Il faut préciser que le chanvre est aussi appelé le cannabis légal.

Mais quelles sont les règles que chaque cannabiculteur professionnel doit respecter pour être sûr de ne pas enfreindre la loi ?

Plant de chanvre : qu’est-ce que c’est ?

Le plant de chanvre est souvent confondu avec le plant de cannabis en raison de leur apparence et de leur composition quasiment similaire à bien des égards. Cependant, la concentration en THC est l’un des points primordiaux qui les différencient. Le plant de chanvre ne contient qu’une très faible teneur en THC.

Par conséquent, la consommation du CBD contenue dans la plante ne provoque pas d’addiction chez le consommateur ni d’effets psychotropes.

De ce fait, on peut en déduire que le CBD, le chanvre et le THC sont trois choses bien distinctes qui ne signifient pas du tout la même chose. Il faut bien apprendre à les distinguer pour comprendre la législation établie d’où a été élaborée la réglementation du cannabis légal.

Le CBD qui est l’abréviation universelle du cannabidiol est la molécule qui intéresse les consommateurs de chanvre ou de cannabis légal. Le plant de chanvre et le plant du cannabis contiennent tous les deux de nombreux cannabinoïdes dont le CBD qui est la substance miracle très bénéfique pour la santé.

Le THC qui signifie tétrahydrocannabinol est également présent dans les deux plantes. C’est la molécule qui provoque la dépendance et les effets planants chez les consommateurs de cannabis.

Lorsque la teneur en THC est supérieure à 0,3 %, la plante du cannabis est considérée comme un produit stupéfiant et est donc classée comme cannabis illégal. Ce qui fait que tous les cannabis légaux sont des cannabis dont le taux de THC est inférieur à 0,3 %.

Il faut savoir que le plant de chanvre et le plant de cannabis sont tous les deux utilisés pour la production du CBD, tant que la concentration du THC demeure réglementée. Cependant, avec le plant de chanvre, le taux de THC reste plus facile à utiliser pour la culture et l’industrialisation en raison du taux de THC déjà naturellement faible dans sa composition chimique.

Les réglementations du cannabis légal pour les professionnels ?

La culture du cannabis légal à usage industriel ou pour l’extraction des cannabinoïdes tels que le CBD pour la création de différents produits bien-être est encadrée par la loi.

Tous les produits de la gamme CBD (fleurs, huiles, tisanes et thés, haschichs et résines, e-liquides et vapes, graines, cosmétiques et compléments alimentaires ainsi que gourmandises, nourritures et boissons) ne peuvent être commercialisés si leur producteur ne respecte pas la réglementation établie par la législation française.

Les graines pour la culture doivent toutes provenir de la CCPSC (Coopérative centrale des producteurs de semence de chanvre) ;

  • Les cannabiculteurs doivent tous déclarer leur exploitation du cannabis légal auprès des autorités concernées, à savoir le ministère de l’Intérieur ;
  • Les variétés de cannabis légal cultivé doivent impérativement appartenir aux espèces de cannabis Sativa L. ;
  • Les variétés de plantes obtenues par le cannabis légal doivent contenir une teneur en THC inférieure à 0,3 %.

Bon à savoir : en dépit de ses conditions de culture imposées par la loi française, il faut remarquer que les autorités compétentes font des surveillances constantes sur les producteurs de cannabis légal. Leur culture est toujours scrutée et surveillée.

Les contrôles des plantations sont souvent effectués par les autorités d’une manière inattendue afin de lutter au mieux contre les trafiquants de produits stupéfiants. Il existe des agents mandatés qui sont chargés de la vérification des produits transformés du cannabis légal afin d’être certains que ces produits sont bien réglementés.

Les réglementations françaises du cannabis légal pour les particuliers ?

Pour les particuliers, il leur est strictement interdit de faire germer ainsi que de faire planter des graines et cultiver du cannabis légal. Cela reste proscrit même si l’usage est à titre personnel.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *