Comment bien choisir sa débroussailleuse ?

Comment bien choisir sa débroussailleuse ?

Comment bien choisir sa débroussailleuse ?

Une débroussailleuse est un outil de jardinage qui permet d’effectuer des travaux de finition sur de grandes pelouses, de défricher un sous-bois ou encore de nettoyer un terrain en pente.

Que vous soyez amateur ou professionnel, c’est un équipement dont vous aurez besoin en complément d’une tondeuse.

Cependant, si l’utilité d’une débroussailleuse ne fait aucun doute, le choix d’un modèle peut susciter d’innombrables interrogations. C’est pour cette raison que nous vous proposons ce guide d’achat de la débroussailleuse. On y a énuméré les critères de choix à considérer pour obtenir de bons résultats au quotidien.

Quel type de débroussailleuse pour quel usage ?

Une débroussailleuse dotée d’un bon carburateur est plus efficace qu’une tondeuse classique. Mais, il faudrait encore pouvoir identifier précisément le type de modèle qu’il vous faut en fonction des travaux que vous envisagez de réaliser.

Sur le marché, on dénombre 6 modèles de débroussailleuse affectés à des tâches bien précises. Il s’agit de : Coupe-bordure, débroussailleuse portative, tondeuse débroussailleuse, débroussailleuse à dos, débroussailleuse tractée et débroussailleuse autoportée.

Coupe-bordure

Le coupe-bordure est indiqué pour les finitions de tonte. Vous pouvez également vous en servir pour faire des bordures nettes ou délimiter une allée dans votre jardin. C’est le modèle de débroussailleuse le plus simple d’utilisation.

Il embarque généralement un design minimaliste d’où son poids léger. Monté sur un moteur affichant une puissance allant de 250 à 1000 W ou sur une batterie de 36 V ou de 40 V, le coupe-bordure se prête bien à tous les petits travaux de jardinage sur gazon ou sur des herbes tendres.

Débroussailleuse portative

C’est le modèle le plus connu. C’est aussi certainement le type de débroussailleuse le plus utilisé par les particuliers dans sa version électrique ou thermique (à deux ou quatre temps). Certains modèles fonctionnent aussi sur batterie.

Aussi, une débroussailleuse portative convient à une utilisation sur un terrain en pente. À l’instar du coupe-bordure, elle est indiquée pour des travaux de finition de tonte. Mais, muni d’un système de coupe adapté, cet équipement se prête aussi à d’autres usages comme le défrichage des ronces, des herbes hautes et des petites broussailles.

La largeur de coupe de ce modèle s’étend de 25 à 40 cm pour une puissance allant de 1000 à 2000 W pour les modèles électriques, de 30 à 40 cm3 pour les versions thermiques et de 30 à 48 V pour les modèles fonctionnant sur batterie.

Débroussailleuse à dos

Pour travailler les sous-bois, les talus ou les terrains accidentés, la débroussailleuse à dos est la plus adaptée. Elle se distingue du modèle portatif par son moteur qui est totalement autonome du guidon et qui se porte sur le dos. Mais pas que ! On note également d’autres différences entre ces deux types de débroussailleuses.

La débroussailleuse à dos possède une largeur de coupe plus importante (30 à 40 cm). Aussi, bien que montée sur un moteur à deux ou à quatre temps à l’instar d’une débroussailleuse portative thermique, la débroussailleuse à dos est plus performante. Elle offre généralement plus de 40 cm3 de puissance de moteur ; ce qui est largement suffisant pour débroussailler tous types de végétation sur des surfaces allant jusqu’à 5000 m2.

Débroussailleuse tractée

C’est un modèle qui comporte des roues ; ce qui lui assure une parfaite mobilité. Il est donc aussi appelé « débroussailleuse à roues ». Ce type de débroussailleuse conviendra parfaitement pour de grandes surfaces (jusqu’à 10.000 m2). En effet, il s’agit généralement de modèles thermiques à deux ou quatre temps offrant une plus grande autonomie d’utilisation et dotés d’un moteur allant de 150 à 200 cm3. De plus, les grosses roues favorisent une utilisation dans une végétation très dense.

Cependant, si la machine possède une largeur de coupe suffisante (de 50 à 65 cm) pour couper les ronces, mais aussi les herbes hautes et les broussailles, elle est moins apte à franchir les sous-bois, les pentes abruptes ou les talus.

Tondeuse débroussailleuse

La tondeuse débroussailleuse possède les mêmes caractéristiques que la débroussailleuse tractée. Elle est dotée de la même largeur de coupe (50 à 65 cm) ainsi qu’un moteur thermique à deux ou quatre temps dont la puissance se situe entre de 150 à 200 cm3.

Ce modèle est aussi indiqué pour couper les ronces, les broussailles et les hautes herbes. Mais, à la différence de son homologue, la débroussailleuse tractée, la tondeuse débroussailleuse convient aussi à la tonte de l’herbe ou du gazon.

Débroussailleuse autoportée

Cette débroussailleuse est indiquée pour la coupe des ronces, des broussailles et des herbes hautes sur surfaces de plus de 10.000 m2. Généralement dotée d’un moteur thermique à deux ou quatre temps d’une puissance de plus de 250 cm3, elle se prête bien à un usage intensif.

Cependant, sa largeur de coupe (de 70 à 100 cm) n’est pas favorable à des travaux en pente ou sur terrains accidentés.

Quelle motorisation pour quelle surface de débroussaillage ?

choisir Débroussailleuse

Les débroussailleuses sont conçues selon trois types de motorisation : électrique, à batterie et thermique. Ainsi, selon la surface à travailler, vous devez choisir la motorisation adaptée.

Pour une surface inférieure à 1000 m2, une débroussailleuse électrique, à batterie ou thermique conviendrait parfaitement. Cependant, avec un modèle à batterie, la durée de travail sera limitée à l’autonomie de la batterie. De même, un modèle filaire vous offrira un rayon d’action assez réduit.

Pour une surface comprise entre 1000 et 5000 m2, vous avez aussi le choix entre ces trois types de motorisation. Cependant, il serait plus indiqué d’opter pour des modèles thermiques ou à batterie pour bénéficier d’une meilleure prise en main.

Pour une surface de plus de 5000 m2, il est recommandé d’opter pour les débroussailleuses thermiques qui offrent une plus grande autonomie et un confort d’utilisation. De plus, il s’agit le plus souvent de modèles très performants adaptés aux grandes surfaces.

Quel système de coupe choisir ?

Le système de coupe d’une débroussailleuse n’est pas le même selon qu’il s’agit de tondre du gazon ou de couper des ronces. Il est très important de choisir la bonne tête de coupe en fonction de la végétation en présence. La plupart des modèles sont d’ailleurs livrés avec un jeu de têtes de coupe interchangeables.

On distingue : les têtes à fil de nylon, les têtes à lames et les têtes à couteaux

Les têtes à fil de nylon sont indiquées pour les finitions de tonte, mais aussi pour couper le gazon et l’herbe tendre (modèle à 2 fils). Avec le modèle à 4 fils comme avec les têtes à lames ou à couteaux, on peut débroussailler de petites ronces ou des herbes hautes et denses.

Pour une végétation plus dense, optez pour des têtes à lames de 3 à 7 dents ou 30 à 80 dents. Le premier modèle permet de défricher et de couper les ronces ou les broussailles ayant moins de 3 cm de diamètre tandis que l’autre est capable de venir à bout de grosses ronces ou de broussailles ayant un diamètre de 5 cm.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *