Quelles plantes utiliser pour contrer la dépression ?

Quelles plantes utiliser pour contrer la dépression ?

Quelles plantes utiliser pour contrer la dépression ?

La nature s’avère des plus magnifiques. Pour chaque problème qu’elle crée, elle offre également une solution.

Par exemple, si vous pouvez vous blesser, physiquement ou psychologiquement, il existe une plante qui pourra vous soigner.

Tous les médicaments que vous retrouverez en pharmacie se constituent, à la base, de ces plantes. Dans cet article, nous allons vous donner un top 5 des plantes les plus utilisées et efficaces pour contrer la dépression.

Qu’est-ce que la dépression ?

La dépression consiste en une souffrance morale, une autodépréciation et une culpabilité entrainant des troubles du sommeil, digestifs ou même sexuels.

Parfois, elle s’avère seulement saisonnière (automne, printemps), mais, généralement, elle survient après un deuil, un échec, un accouchement, une hépatite, etc.

Elle provient de causes psychiques profondes. Chez l’enfant, l’agitation peut remplacer l’abattement lors d’une dépression, car oui, les enfants peuvent être atteints de cette maladie. Personne n’apparait à l’abri de la dépression.

Quels sont les symptômes de la dépression?

Les symptômes liés à la dépression s’avèrent aussi physiques que psychologiques. Une personne atteinte de dépression peut ressentir, comme effets physiques, de la fatigue, un manque d’énergie ou une grande agitation, ainsi qu’une diminution ou une augmentation de l’appétit, causant alors un gain ou une perte de poids.

En plus de cela, elle peut soit dormir trop ou pas assez et souffrir de troubles tels qu’un mal de tête, de dos ou d’estomac.

Pour le côté psychologique, une grande tristesse, suivie de pleurs, peut se faire ressentir. Une perte d’intérêt pour les activités professionnelles, sociales ou familiales s’avère un signe de la dépression. Le sentiment de culpabilité ou d’échec, la difficulté à se concentrer ou à prendre des décisions et la perte d’estime de soi en représentent, également, des effets courants.

Cette maladie peut, entre autres, provoquer l’isolement de la personne atteinte. Heureusement, il existe des sites internet, comme www.guide-des-plantes.com, qui peuvent être utilisés pour contrer les effets de cette maladie qui peut toucher n’importe qui.

5 des meilleures plantes contre la dépression

Des plantes utilisées pour contrer les effets de la dépression et la traiter, il en existe des tonnes. Pourtant, ici, nous avons préparé une liste de cinq des meilleures plantes à préconiser si vous êtes atteint de dépression. Si vous connaissez quelqu’un qui en est touché, n’hésitez pas à lui proposer ces merveilleuses plantes.

Le ginseng

Le ginseng et la salsepareille (qui est de la même famille) s’avèrent efficaces contre le stress et la dépression que ce dernier peut amener. Il s’emploie en décoction qu’on laisse reposer pendant 15 minutes.

Pour préparer cette décoction, faites bouillir un litre d’eau, puis incorporez 10 g de racines finement coupées et laissez infuser pendant une heure. Il est recommandé de prendre deux tasses deux fois par jour avant les repas ou en cas de fatigue et de stress.

Cette plante ne possède aucune toxicité démontrée. Cependant, une prise prolongée peut provoquer, chez l’humain, des manifestations indésirables comparables à un surdosage de corticoïdes. Il est fortement recommandé de ne pas dépasser les doses et de limiter le traitement à 3 mois au maximum.

Le millepertuis

Cette plante possède d’excellents effets antidépresseurs. Elle s’emploie en infusion qu’on laisse reposer pendant 10 minutes.

Pour la préparation, faites bouillir un litre d’eau, puis incorporez 15 g de sommités fleuries sèches. Prenez deux tasses par jour, avant ou pendant les repas pour contrer la dystonie neurodégénérative et la dépression

. En cas de terreur nocturne chez l’enfant, une tasse le soir peut aider à son sommeil. La seule précaution indiquée concerne les huiles ainsi que les infusions externes, à base de millepertuis, et consiste à éviter le soleil pendant que vous faites un traitement, externe, avec cette plante.

La mélisse officinale

La mélisse officinale s’avère une plante efficace contre les troubles nerveux, tels que l’insomnie, la mélancolie ou encore l’hystérie.

Elle s’emploie, également, en infusion pendant 10 minutes. La quantité par litre d’eau est de 15 g de feuilles sèches. Si vous souffrez de troubles digestifs, il est fortement recommandé de prendre une tasse de cette infusion après chaque repas (petit-déjeuner, déjeuner, diner).

Pour les troubles de l’insomnie, il est recommandé de prendre une tasse de cette infusion, à demi dose, après le repas du soir (diner) ou avant de vous coucher. Aucune précaution n’est à prendre pour les doses préconisées.

Le ginkgo biloba

Cette magnifique plante possède beaucoup de vertus, mais nous allons nous concentrer sur celle qui nous intéresse : la réduction de l’anxiété, de la démence, etc. qui mène à la dépression.

Le gingko biloba l’une des plantes les plus utilisées pour combattre cette maladie. Elle s’emploie en infusion de 10 à 20 minutes ou par comprimés. Pour l’infusion, utilisez 20 à 40 g de fleurs fraiches ou 2 à 3 cuillères à café de fleurs séchées par litre d’eau.

La dose à prendre s’avère être une tasse, trois fois par jour. Petit conseil, prenez-la lors d’un repas, il vous sera plus simple de ne pas oublier de la prendre trois fois. Cette plante est fortement déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes ayant un problème de coagulation.

La rhodiola

La rhodiola consiste en une plante possédant plusieurs vertus antistress et elle sert de traitement alternatif pour contrer la dépression.

Elle s’emploie, tout comme les précédentes, en infusion de 10 minutes. La quantité à utiliser consiste en une cuillère à café de racines séchées dans 200 millilitres d’eau (l’équivalent d’une tasse). Prenez une tasse, trois fois par jour, pour en ressentir les bienfaits.

Elle est, également, déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes présentant des risques de psychoses maniacodépressives. En plus de cela, il n’est pas conseillé de ne pas en boire le soir, car cela pourrait vous causer, possiblement, des difficultés pour vous endormir, soit des insomnies.

Conclusion

En guise de conclusion, nous aimerions terminer cet article sur les précautions à prendre si vous cultivez vous-même vos plantes ou si vous allez en récolter en forêt.

Premièrement et le plus important, assurez-vous que la plante que vous cueillez soit à 100 % celle que vous voulez, car il existe beaucoup de variétés qui se ressemblent.

Ensuite, le meilleur moment pour récolter vos plantes, quand elles sont à maturité, s’avère le matin, après la rosée, pendant une belle journée ensoleillée.

Finalement, assurez-vous de bien suivre les instructions et la posologie avant d’ingérer quoique ce soit et, surtout, pensez à consulter votre médecin, car certaines plantes peuvent interagir avec certains médicaments.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *