Le chardon Marie, l’allié du foie par excellence

Le chardon Marie, l’allié du foie par excellence

Le chardon Marie, l’allié du foie par excellence

Utilisé depuis des décennies pour soulager les troubles digestifs et soigner le foie, le chardon Marie est une plante très utilisée en phytothérapie.

Elle est facile à trouver et peut se prendre sous plusieurs formes. Mais quelles sont les vertus du chardon Marie ?

Et sa consommation est-elle sans danger ? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article, en retraçant l’histoire de la plante ainsi que la liste de ses vertus.

Histoire, Propriété et Culture

Le chardon Marie est une plante bisannuelle commune que l’on peut facilement trouver dans le bassin méditerranéen ainsi qu’en Amérique du Nord.

Il peut faire plus d’un mètre de haut et est facilement reconnaissable par ses fleurs rose vif.

On le retrouve facilement à l’état sauvage au bord des chemins ainsi que dans les lieux non cultivés du bassin méditerranéen et des plaines américaines.

Les parties comestibles de la plante sont la racine, les tiges, les capitules ainsi que les jeunes pousses.

Également appelé chardon argenté ou chardon béni, cette plante fascine les scientifiques, si bien que plusieurs centaines d’études ont déjà été menées sur la plante.

On le sait bon pour le foie et alliée contre le diabète notamment.

Les bienfaits et vertus thérapeutiques

bienfaits-chardon-marie

Le chardon Marie est une plante avec de nombreuses vertus thérapeutiques.

Tout d’abord, il permet d’aider à lutter contre le diabète de type II en éliminant les radicaux libres, grâce à la silymarine qu’il contient.

Celle-ci permet de réduire la résistance à l’insuline, mais aussi contrôler le taux de glycémie.

La silymarine permet aussi au Chardon Marie de lutter contre la propagation des cellules cancéreuses et d’en prévenir l’apparition.

Cela est dû à l’effet antioxydant de cette substance, mais aussi à son pouvoir immunomodulateur qui permet de booster le système immunitaire.

Enfin, le chardon Marie est une plante permettant d’éliminer des substances médicamenteuses ainsi que les mauvaises graisses du foie.

La plante agit comme stimulant pour les enzymes qui sont responsables de l’élimination de ces substances dans le foie.

De plus, il permet aussi de faire baisser le taux de cholestérol grâce à la silymarine que la plante contient.

Attention cependant !

Le chardon Marie était connu pour aider à la montée de lait, mais aujourd’hui, l’OMS assure que la plante n’aide pas dans ce cas-là.

Il est même déconseillé de consommer du chardon Marie lors d’une grossesse ou pendant l’allaitement.

Bienfaits sur le foie

Nous avons listé quelques bienfaits et vertus thérapeutiques du chardon Marie déjà, mais les plus impressionnants sont ceux concernant le foie.

La plante n’a pas un effet bénéfique sur le foie, mais bien quatre, et elles sont toutes reconnues dans le monde médical.

Tout d’abord, le chardon Marie permet de stimuler la fonction hépatique.

Elle peut donc servir en cas de dysfonctionnement du foie suite à une inflammation, car elle permet de le purger des substances nocives pour celui-ci, telles que l’alcool, les graisses ou encore le sucre en quantité.

Le second effet bénéfique du chardon Marie est qu’il permet de régénérer les hépatocytes.

Ceux-ci constituent environ 70 % des cellules du foie et assurent les fonctions métaboliques de la digestion ainsi que le traitement des substances toxiques pour l’organisme.

Cependant, ces cellules peuvent subir des dommages importants en cas d’intoxication du foie ou d’infection virale.

Un traitement à base de chardon Marie, sur une période d’au moins un mois, permet de réparer ces cellules, grâce aux flavonoïdes se trouvant dans la plante. Ceux-ci ont un effet antioxydant.  

Le troisième effet est le traitement de problèmes de foie.

Qu’il s’agisse d’une cirrhose, d’une hépatite ou encore d’une infection ou d’une lésion, la plante permet de lutter contre ceux-ci, mais aussi d’en empêcher le développement grâce à ses principes actifs.

Enfin, le dernier effet bénéfique du chardon Marie sur le foie est qu’il permet de réparer celui-ci.

Cette qualité hors du commun permet de réparer progressivement les cellules endommagées du foie après des affections telles qu’une cirrhose, une accumulation de graisses ou encore une maladie auto-immune.

Cet effet est notamment dû à la silymarine contenue dans la plante, celle-ci permettant de stimuler la production de substance antioxydante.

Comment utiliser du chardon Marie ?

Les fruits du chardon Marie sont la partie utilisée en phytothérapie. Ils sont séchés et peuvent être trouvés tels quels.

Ceux-ci permettent notamment de faire des décoctions de chardon Marie, mais vous pouvez aussi les consommer bouillis afin de nettoyer le foie.

Il est aussi possible de trouver de l’extrait sec de chardon Marie.

Celui-ci est un produit concentré permettant d‘avoir un maximum de principes actifs, et donc de maximiser les vertus de la plante.

Lors de l’achat, essayez de vous tourner vers un extrait sec avec 80 % de silymarine et 30 % de silybine.

Et pour ce qui est des gélules, il en existe que vous pourrez trouver en pharmacie.

Cependant, celles-ci contiennent de la poudre de chardon Marie, et non un extrait sec. Cela veut dire que les principes actifs ne seront pas aussi présents.

Les bienfaits et vertus de la plante ne seront donc pas aussi puissants qu’avec des fruits de chardon Marie séchés ou de l’extrait sec.

Risques et effets secondaires

Le chardon Marie montre plusieurs effets secondaires possibles, mais ceux-ci sont mineurs.

Par exemple, vous pourriez montrer des signes d’allergie, tels que des démangeaisons, ou des troubles intestinaux comme une diarrhée passagère ou des nausées.

Pour ce qui est des contre-indications, la plante est strictement déconseillée aux personnes montrant une allergie envers une plante de la famille des astéracées, telles que la camomille, l’ambroisie, le chrysanthème ou encore l’échinacée.
Aussi, les personnes souffrant d’une crise aiguë de calculs, ou crise aiguë d’obstruction des voies biliaires, ne devraient pas consommer cette plante.

De plus, il est déconseillé de leur donner un quelconque produit à base de chardon Marie à des enfants. L’OMS conseille même de ne pas donner cette plante aux personnes de moins de 18 ans.

De même, les femmes enceintes ou allaitantes ne devraient pas consommer de chardon Marie.

Enfin, si vous prenez un traitement contenant de la silymarine, consultez votre médecin avant de consommer des produits à base de chardon Marie.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *