Quels sont les bienfaits d’une tasse de thé à l’échinacée ?

Quels sont les bienfaits d’une tasse de thé à l’échinacée ?

Quels sont les bienfaits d’une tasse de thé à l’échinacée ?

Voilà un remède que vous avez peut-être déjà consommé en cas de rhume et/ou de grippe : le thé à l’échinacée. Au-delà du rhume, certains attribuent à cette plante bon nombre de bienfaits, plus ou moins grotesques : soulagement de la douleur, prévention du cancer, soulagement des problèmes de peau et j’en passe. Évidemment, les scientifiques s’arrachent un peu les cheveux en lisant toutes ces allégations !

Voyons ensemble quels sont les bienfaits de l’échinacée.

Qu’est-ce que l’échinacée ?

On peut déjà commencer par là, l’échinacée est une plante très commune en Amérique du Nord et en Europe dont l’espèce est étroitement liée aux tournesols, aux marguerites et à l’herbe à poux. L’échinacée appartient à la famille des Astéracées.

Elle est utilisée depuis longtemps en médecine alternative pour traiter les rhumes et les infections vaginales.

Il existe neuf espèces différentes connues d’échinacée, mais trois seulement ont une valeur médicinale :

  • Echinacea Angustifolia : dotée de très grandes fleurs violettes, cette plante vivace se trouve dans les plaines et elle est surtout utilisée pour traiter les morsures de serpents, éliminer les toxines et prévenir les infections.
  • Echinacea Pallida : dotée d’une fleur de couleur rose, elle est souvent utilisée par les Indiens des plaines pour combattre les maladies (cette plante stimulerait la production de globules blancs et régulerait celle des les globules rouges). Elle aurait également des vertus antiallergéniques.
  • Echinacea Purpurea : dotée de jolies fleurs rouges qui mesurent, elle peut atteindre 1,5m de haut. On la retrouve beaucoup en Europe où elle est adulée pour sa capacité à renforcer le système immunitaire. Elle est par ailleurs, couramment cultivée dans les jardins.

Dans le commerce, on la retrouve généralement sous forme de complément alimentaire.

Son goût peut être décrit comme légèrement piquant, si bien que certains fabricants de produits à base de cette plante considèrent cette qualité comme une preuve de l’efficacité de l’herbe.

On retrouve également beaucoup l’échinacée sous forme de thé, que l’on associe généralement à la menthe ou à la citronnelle pour une infusion au goût des plus agréables, dénuée de caféine qui plus est.

Quels sont les bienfaits santé de l’échinacée ?

L’échinacée est une plante qui contient une quantité de composés thérapeutiques bénéfiques pour la santé et le bien-être en général. Il y a 400 ans, les Amérindiens utilisaient l’échinacée pour soigner les blessures et les brûlures.

La meilleure façon de profiter de ses bienfaits reste encore de se préparer une tasse d’infusion. Le thé à l’échinacée contient de nombreuses vitamines et minéraux, y compris les vitamines A, B-complexe et E ainsi que du magnésium, calcium, fer, potassium et sodium.

De plus, le thé contient des polysaccharides, responsables du déclenchement du système immunitaire et des glycoprotéines, des alcamides, des huiles volatiles et des flavonoïdes qui sont des composés thérapeutiques utiles présents dans les racines.

Voici quelques-uns des bienfaits présumés de la consommation quotidienne d’infusion d’échinacée :

  • Renforce le système immunitaire en activant le renouvellement des lymphocytes T et en aidant à la production d’anticorps, connus pour bloquer les infections virales.
  • Combat le rhume : une étude semble montrer que la consommation de thé à l’échinacée peut réduire la durée d’un rhume “classique” de 1,4 jour en moyenne. Dès que vous sentez approcher un rhume ou une grippe, faites une cure de thé à l’échinacée jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.
  • Réduit les symptômes d’infection bronchique et de laryngite, le thé à l’échinacée peut aider à réduire l’inflammation et à combattre les bactéries.

Comment faire du thé à l’échinacée ?

Vous pouvez acheter du thé ou des sachets d’échinacée en ligne et dans de nombreux magasins d’aliments naturels.

Cependant, vous n’avez pas la garantie de la qualité des ingrédients. Pour cette raison, certains consommateurs font leur propre thé à l’échinacée en utilisant des fleurs, des feuilles et des racines fraîches ou séchées.

Voici comment préparer votre thé à l’échinacée en 5 étapes seulement :

  1. Placez les fleurs, les feuilles et les racines de la plante d’échinacée dans une tasse à thé parfaitement propre. Vous pouvez y ajouter un peu de feuilles de menthe ou de citronnelle
  2. Chauffez l’eau à 90-95º, et si vous n’avez pas de théière indiquant la température, portez simplement l’eau à ébullition puis laissez reposer pendant une minute pour réduire légèrement la température.
  3. Versez 230ml d’eau sur les différentes parties de la plante.
  4. Laissez infuser le thé aussi longtemps que souhaité, cela peut prendre un peu plus de temps que l’infusion de thés traditionnels (jusqu’à 15 minutes).
  5. Retirez les fleurs, les racines, les feuilles.

Je vous recommande d’y ajouter quelques réhausseurs de saveurs comme du miel bio de votre région ou encore du gingembre et de la cannelle.

Attention : l’échinacée est une herbe thérapeutique qui a de nombreux bienfaits pour la santé. Cependant, les personnes dont le système immunitaire est affaibli, comme le VIH, le sida, la sclérose en plaques ou la tuberculose, ne devraient pas utiliser la plante sans la supervision d’un professionnel de la santé. Si vous êtes allergique aux plantes de la famille des astéracées comme la marguerite, le tournesol, l’herbe à poux et le chrysanthème, vous pouvez également être allergique à l’échinacée. Consultez toujours cotre médecin et ne faites pas de l’échinacée votre traitement principal pour quoi que ce soit.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *