5 champignons bons pour la santé à consommer dès maintenant ! 

5 champignons bons pour la santé à consommer dès maintenant ! 

5 champignons bons pour la santé à consommer dès maintenant ! 

De plus en plus d’études sont à l’heure actuelle faites sur les champignons médicinaux partout dans le monde, surtout concernant leurs effets sur la santé.

Il existe de très nombreuses sortes de champignons, parfois séchés, frais ou en poudre, et parmi ceux-ci, il y en a certains avec des vertus impressionnantes que vous devriez commencer à consommer régulièrement.

5 champignons santé sortent du lot, cet article est basé sur certaines études sélectionnées depuis https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed et https://champignon-sante.fr/ , les références en la matière.

1/ Le Shiitaké

Champignon souvent utilisé dans la cuisine japonaise et vénéré pour ses nombreux bienfaits pour la santé, le shiitaké est l’un des premiers champignons santé que vous devriez commencer à consommer dès maintenant !

Tout d’abord, il faut savoir que ce champignon médicinal dispose d’effets anticancéreux permettant de lutter contre, notamment, les cellules leucémiques, le HIV et les petites tumeurs en ralentissant le développement des cellules.

De plus, comme l’indique une étude effectuée en 2012[1], les mycéliums de ce champignon japonais permettent de diminuer l’inflammation du foie et retarder le développement d’un cancer.

Mais ce n’est pas tout, le Shitaké dispose aussi d’une action antimicrobienne, ainsi qu’antifongique, et il permettrait de prévenir les caries, les rhumes, et bien d’autres choses encore.

En somme, il s’agit d’un champignon « miracle » que vous pourrez trouver dans de nombreux magasins, et notamment asiatiques. Attention néanmoins, il est conseillé de ne pas dépasser les 8 gr de Shiitaké séché par jour lors d’une cure.

2/ L’Hericium erinaceus

Souvent utilisé en médecine traditionnelle chinoise, au même titre que le Maitaké ou le Chaga, l’Hericium erinaceus est réputé pour renforcer à la fois les capacités physiques et mentales, telles que la mémoire et la concentration, mais aussi sexuelles dans une certaine mesure.

Ce champignon permet aussi de réduire les tensions nerveuses, la fatigue physique et mentale, ainsi que le stress et l’anxiété.

De plus, il est utilisé pour ses capacités à protéger et régénérer le tube digestif et la muqueuse intestinale, ainsi qu’à stimuler le système immunitaire.

Enfin, il s’agit d’une véritable source de minéraux, acides aminés et vitamines de toute sorte, ainsi que de bêta-glucanes, des substances permettant de diminuer le cholestérol, mais aussi la glycémie et le risque de maladies cardiaques.

Trouvé le plus souvent en gélule, il est conseillé de ne pas dépasser les 4g de poudre journalière de Hericium erinaceus lors d’une cure.

Néanmoins, sa consommation requiert une visite chez votre médecin traitant au préalable.

3/ L’Agaricus bisporus

L’Agaricus bisporus, aussi appelé champignon commun, est le plus consommé au monde, mais très peu de personnes connaissent ses vertus médicales et ses différents bienfaits.

Tout d’abord, comme le prouve une étude de 2017[2], ce champignon peut être utilisé comme traitement contre l’obésité grâce à son action permettant de réduire l’absorption des composants lipidiques par l’organisme.

De plus, il s’agit aussi d’un champignon ayant des composants anti-inflammatoires et antioxydants, principalement concentrés dans le chapeau de ce végétal, mais de plus il serait aussi capable de réduire la concentration de Cholestérol, ainsi que le taux de glycémie dans le sang.

Enfin, et c’est probablement l’un des points les plus importants de ce champignon, il est possible que l’Agaricus bisporus soit capable de diminuer les risques de cancer du sein, surtout s’il est combiné à un autre antioxydant tel que le thé vert.

4/ Le Phellinus linteus

Utilisé dans toute l’Asie pour ses divers bienfaits, et surtout pour sa capacité à renforcer l’entièreté du corps, le Phellinus linteus est un champignon connu depuis des années pour ses vertus contre le cancer.

En effet, d’après de nombreuses études[3] telle que celle de 2007 réalisée en Chine, il permet de ralentir la progression et le développement de cellules cancéreuses, mais aussi prévenir l’apparition d’un cancer des poumons, du sein ou du côlon.

De plus, il est aussi considéré comme un champignon permettant d’arrêter le développement du diabète auto-immune, et ce grâce à ses polysaccharides.

Attention cependant, il est impossible de trouver ce champignon en Europe, outre sous forme de compléments alimentaires, mélangés à d’autres champignons médicaux ou composants anti-oxydants.

5/ Le Chaga

Principalement utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise, le Chaga est un champignon médical aussi connu sous le nom de champignon de l’immortalité ainsi que roi des plantes.

La raison de ces surnoms est sa grande teneur en antioxydants et ses nutriments multiples permettant la lutte contre les radicaux libres, comme l’indique une étude de 2014[4] réalisée en Corée du Sud.

Il dispose aussi de bienfaits pour le système digestif et permet à la fois de l’améliorer et de diminuer la douleur causée par des ulcères gastriques, les inflammations ainsi que les crampes intestinales.

Son goût est assez sucré et légèrement vanillé, ce qui le rend idéal pour faire des thés glacés, mais aussi des boissons chocolatées ou de cafés froids. Attention cependant à consommer le Chaga selon la posologie conseillée sur l’emballage ou par votre médecin, bien qu’il ne possède que très peu d’effets secondaires.

2 idées de recettes pour cuisiner les champignons santé

champignons santé

Poêlée de Shitakés

  1. Lavez et laissez vos champignons séchés se réhydrater légèrement avant de les sortir de l’eau.
  2. Coupez les champignons en morceaux selon vos préférences de taille.
    Épluchez ensuite et coupez en morceaux un petit oignon ainsi qu’une gousse d’ail.
  3. Dans un wok, faites fondre un peu de beurre ou d’huile et faites frire l’oignon ainsi que la gousse d’ail.
  4. Ajoutez ensuite les champignons et laissez cuire pendant une quinzaine de minutes avant de saupoudrer le tout de persil haché si vous le souhaitez.
  5. Vous pouvez manger votre poêlée seule, ou comme accompagnement avec une viande, par exemple.

Thé glacé au Chaga

  1. Préparez un thé noir puis laissez-le refroidir au frigo
  2. Faites ensuite frémir de l’eau dans un poêlon et mélangez la poudre de Chaga à l’eau. À savoir : pour 4 tasses d’eau, il faut environ un quart de tasse de Chaga en poudre.
  3. Mélangez enfin le Chaga à votre thé. Vous pouvez en ajouter selon vos préférences, jusqu’à faire 50 – 50.

Quelques précautions concernant les champignons médicaux

  • Toute prise régulière ou en cure de champignons médicinaux doit impérativement être suivie par un médecin.
  • Veillez à toujours respecter les dosages recommandés
  • Certains champignons médicaux sont déconseillés en cas de maladie chronique ou avant une opération. Demandez toujours conseil avant de consommer.
  • Si vous êtes enceinte ou allaitez, évitez la prise de champignons médicaux.

Références :

[1] Liver protective effect of Lentinula edodes mycelia(LEM) (2012) Gan To Kagaku Ryoho
[2] Immobilization of Lipase Inhibitor on the Biopolymers from Agaricus bisporus Cell (Walls Food Technol Biotechnol. 2017 Dec)
[3] Phellinus linteus activates different pathways to induce apoptosis in prostate cancer cells (Br J Cancer. 2007 Feb 26)
[4] Mycosynthesis: antibacterial, antioxidant and antiproliferative activities of silver nanoparticles synthesized from Inonotus obliquus (Chaga mushroom) extract. (J Photochem Photobiol B. 2014)

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *