Meilleure protéine végétale en poudre, on dresse le comparatif !

Meilleure protéine végétale en poudre, on dresse le comparatif !

Meilleure protéine végétale en poudre, on dresse le comparatif !

En tant qu’être humain, nous avons besoin de protéines à raison de minimum 0,8 gramme par kilogramme de poids corporel par jour, et plus encore en cas d’activité physique importante (cela peut aller jusqu’à 3g).

Bien sûr, on peut trouver ces protéines dans des aliments tels que les viandes, les œufs ou encore la spiruline, mais aussi dans des poudres protéinées pour les sportifs.

Mais que faire lorsque l’on est végétarien et que l’on ne peut pas consommer ce type de protéines ? Eh bien, il faut se tourner vers des sources de protéines végétales !

Mais qu’est-ce que c’est les protéines végétales ? Quelles sont les meilleures ? Et où en trouver ? Nous vous donnons toutes ces réponses au cours de notre article.

Qu’est-ce que c’est les protéines végétales ?

Les protéines végétales sont une source de protéines alternative utile à la fois pour les végétariens, mais aussi pour ceux souhaitant une source riche en protéine, mais bien meilleure que la plupart des sources classiques.

Vous pourrez trouver des protéines végétales dans certains magasins bio proches de votre domicile.

Sinon, si vous n’avez pas ce type d’établissement à proximité, il est aussi possible d’en trouver en ligne, et notamment sur https://proteines-vegetales.fr/, un blog (boutique) spécialisé(e) en la matière.

Les 3 meilleures protéines végétales disponibles sur le marché

meilleure protéine végétale

1. La protéine végétale de pois

La protéine végétale de pois est une protéine obtenue en séchant les pois puis en les broyant afin d’obtenir une farine extra fine contenant un concentré de protéines.

Il s’agit de l’une des meilleures protéines végétales sur le marché actuel puisque, pour 30 gr de celle-ci, vous aurez :

  • 24 grammes de protéines, soit 80 %.
  • 7 grammes de glucides
  • 6 grammes de fibres
  • 3,3 grammes de graisses
  • 5 microgrammes de vitamine K
  • 200 UI de vitamine A
  • 400 UI de vitamine D
  • 5 UL de vitamine E

Quels sont ses avantages ?

L’avantage principal de la protéine de pois, outre sa grande concentration en protéines, est le fait qu’elle est vraiment riche en acides aminés essentiels.

Par ailleurs, elle contient environ 9% de leucine, un acide aminé essentiel pour vous aider à construire de la masse musculaire.

En comparaison à la whey, cette protéine végétale contient près de trois fois plus de leucine !

De plus, elles sont aussi digérées lentement, ce qui veut dire que vous pourrez les consommer à n’importe quel moment, même avant d’aller dormir.

Quels sont ses inconvénients ?

Outre son goût qui peut paraître désagréable à certaines personnes, la protéine de pois n’a pas vraiment d’inconvénients, sauf si vous êtes allergiques à ceux-ci, bien entendu.

2. La protéine végétale de soja

La protéine végétale de soja est une poudre d’isolat obtenue en dégraissant des flacons de soja avant de les laver à l’eau, ou dans certains cas à l’alcool, afin d’éliminer les fibres alimentaires superflues.

Le tout est ensuite déshydraté et moulu afin d’obtenir une poudre fine. I

l s’agit d’une très grande source de protéines, puisque celles-ci composent majoritairement l’isolat de soja, à hauteur de 90 %, voire même 95 %.

Quels sont ses avantages ?

Parmi ses nombreux avantages, les protéines de soja sont connues pour aider à faire baisser le cholestérol LDL et augmenter le HDL.

Par conséquent, comme l’explique cette étude, il s’agit d’une source idéale de protéine qui permet aussi de préserver une bonne santé cardiaque.

De plus, il est aussi possible que la consommation de soja, de manière générale, puisse aider à combattre les différents cancers, et en particulier celui de la prostate.

Quels sont ses inconvénients ?

Le plus gros inconvénient de la protéine végétale de soja, c’est bien évidemment son fort potentiel allergène.

Il est donc nécessaire de vous assurer que vous n’avez pas ce genre d’allergie, ou même à un autre légumineux.

Ensuite, il faut savoir que le soja et sa protéine végétale peuvent éventuellement avoir un faible impact sur la fonction thyroïdienne, comme l’explique cette étude.

En effet, il existe un risque, lors de la consommation en très grande quantité, de développement d’hypothyroïdie. Cela est notamment dû aux isoflavones contenus dans ce légumineux.

3. Les protéines de chanvre

La protéine végétale de chanvre est une poudre obtenue à l’aide des graines de chanvre broyées et dégraissées.

Il faut savoir qu’une portion de poudre de protéines de chanvre de 30 gr contient environ 15 gr de protéines, soit une concentration de 50 %.

Bien que cela soit moins que le soja, il s’agit tout de même d’une très bonne source de protéine pour faire du muscle.

Quels sont ses avantages ?

L’avantage de la protéine de chanvre est qu’elle contient au total 8 acides aminés essentiels ainsi qu’une grande quantité de protéine, ce qui a pour effet de largement favoriser le développement de la masse musculaire du corps.

Quels sont ses inconvénients ?

Avant de citer les inconvénients du chanvre, il faut noter que la plante n’est en aucun cas à associer avec la marijuana, bien que les deux plantes fassent partie de la même famille.

En effet, contrairement à celle-ci, le chanvre, à l’instar de l’huile de CBD ne contient presque pas de THC, la substance psychoactive qui donne son effet à la marijuana.

Quoi qu’il en soit, concernant les effets indésirables de la protéine végétale de chanvre, il n’y en a en fait qu’un seul qui soit réellement à prendre en considération : sa grande quantité de fibre.

Cette forte teneur en fibre peut causer des gaz ainsi que des ballonnements et même de la diarrhée chez certaines personnes. Néanmoins, cela ne se produit généralement que si vous consommez les protéines trop souvent et/ou en trop grande quantité.

Note concernant la prévention en vue de consommer des protéines végétales

meilleure protéine végétale en poudreAfin de terminer cet article, nous attirons votre attention sur le fait qu’il est toujours bon de prendre quelques précautions avant de consommer des protéines végétales.

En effet, il est conseillé de :

  • Toujours respecter les dosages indiqués.
  • De ne pas consommer trop rapidement de grandes quantités de protéines végétales.
  • De vérifier les antécédents allergiques.
  • De s’assurer avec son médecin traitant de ne pas avoir de contre-indications avec les protéines végétales envisagées.
  • Toujours favoriser les sources de protéines “solides” (les compléments alimentaires doivent rester ce qu’ils sont : des compléments !)

De plus, chez la femme enceinte ou allaitante, la consommation de ce type de protéines en poudre est strictement déconseillée.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *