3 équipements (quasi) obligatoires pour jardiner en hiver

3 équipements (quasi) obligatoires pour jardiner en hiver

3 équipements (quasi) obligatoires pour jardiner en hiver

Une fois que la saison de la floraison touche à sa fin, il reste encore beaucoup à faire et l’heure n’est certainement pas à se tourner les pouces pour le jardinier que vous êtes :

  • les feuilles à ratisser
  • les racines à extraire
  • le fouillis à ranger dans la cour
  • fabriquer une couche chaude (avec du fumier frais par exemple)
  • tailler les pommiers
  • rentrer ou protéger les plantes non rustiques
  • fendre des bûches pour se chauffer économiquement
  • bêcher
  • etc.

Avec un tant soit peu de précaution, on peut même planter certaines cultures comme des épinards ou des carottes, qui peuvent être cultivées et conservées tout l’hiver.

Ce n’est donc pas le moment d’hiberner vous l’avez bien compris !

Problème, il fait un froid de canard la dehors et vous n’avez pas bien envie d’en découdre avec les éléments…ça se comprend ! Pluie froide, vent glacial, parfois de la neige, voilà qui a bien de quoi décourager.

Mais à cœur vaillant et à jardinier bien équipé, rien d’impossible ! Le succès du potager d’été se prépare dès l’hiver.

Mais avant de sortir pour rétablir l’ordre dans votre jardin, vous devez vous assurer d’avoir en votre possession le matériel adapté.

Tout commence par de bons habits de jardinage : à la fois protecteurs, chauds, confortables et si possible, qui ne vous fasse pas ressembler à un épouvantail.

Voici notre sélection d’équipement de jardinage essentiel pour l’hiver !

1. Des gants techniques de qualité

J’insiste sur le “de qualité” !

Je vois beaucoup de jardiniers qui refusent de dépenser, ou plutôt d’investir dans de bons gants et que l’on retrouve à perdre le bout de leurs doigts en hiver tant ils ont froid !

Prenez une bonne paire de gants techniques et durables qui vous accompagneront à travers les saisons.

Optez pour des gants qui offre une grande liberté de mouvement, si possible dotés d’une surface douce au dos pour essuyer la sueur de votre visage sale et taché de boue (sans risquer de réactions allergiques au latex) !

2. Une veste et un pantalon robustes : obligatoires !

veste de jardinLorsqu’il s’agit de jardinage, c’est le temps et le type d’activité qui déterminent le manteau ou la veste qui convient le mieux à la tâche à accomplir.

Par une journée froide et humide par exemple, on opte pour une veste isolante qui résistante à l’eau .

S’il est question de travail physique dans le jardin, cette même veste se doit d’être capable d’évacuer l’humidité de la peau causée par la sueur.

À ce compte, la marque engelbert strauss offre toute une gamme de vêtements de travail qui résistent à toutes sortes de conditions météorologiques, du vent, à la pluie en passant par le froid et la neige.

J’aurais par exemple tendance à recommander quelque chose comme leur gilet softshell es motion, qui est très chaud avec sa couche thermique et son doublage en laine polaire, tout en offrant une bonne liberté de mouvement, puisque démuni de manches. Il est hydrofuge, coupe-vent et fait de matière respirante grâce au revêtement dryplexx®. Vous voyez l’idée, il représente tout ce que l’on cherche pour jardiner en hiver, agréable (à porter et visuellement), élastique et pratique avec ses fermetures éclair et ses 2 poches fendues.

Pour ce qui est du pantalon, on veut avant tout rester au chaud et au sec pendant l’automne et l’hiver, et il y a beaucoup d’options.

Vous pouvez par exemple envisager de porter des pantalons de travail durables doublés, une option que l’on oublie trop souvent.

Lorsque vous avez besoin d’un pantalon de jardin multifonctionnel qui peut résister à la pluie tout en résistant aux tâches difficiles passées à genoux, des pantalons en toile de coton et en Spandex extensible sont une excellente option : ils vous permettent de vous agenouiller, de vous accroupir et de vous étirer sans difficulté.

Astuce : vous pouvez en plus du pantalon, vous munir de genouillères résistantes aux éraflures.

3. De bonnes chaussures de jardinage

Bien couvert de la tête aux pieds, telle est la devise !

Les sabots de jardin que vous pouvez rincer à l’aide d’un boyau d’arrosage sont peut-être vos chaussures de prédilection pour le printemps et l’été, mais on va les oublier pour l’hiver si vous le voulez bien !

Lorsque le temps est humide et froid, on veut avant tout des bottes confortables, capables de se salir et d’offrir aux pieds : la meilleure des protections.

Optez pour des bottines en caoutchouc naturel avec des semelles extérieures antidérapantes, c’est sans doute la solution la plus confortable. N’oubliez pas d’en choisir une paire qui soit facilement ôtable.

Enfin, on n’oublie pas la paire de chaussettes thermiques dans les bottes, et là comme pour les gants, on ne lésine pas sur le pris.

Voilà ! Rien de transcendant, rien que vous ne connaissiez pas. On ne réinvente pas le jardinage en hiver, on s’adapte simplement aux conditions. Gardez à l’esprit que la dernière chose que vous voulez, c’est de finir trompé, ce serait votre aller simple pour la maladie. Jouez ensuite avec les sous-couches en veillant de ne pas trop en faire et de pouvoir maintenir une certaine liberté de mouvement.

Enfin, ayez conscience qu’à mesure que vous allez vous activer, votre corps va se réchauffer, et vous allez devoir enlever des couches. Pensez pratique et confort !

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *