Fleurs de CBD, légalité, culture et achat.

Fleurs de CBD, légalité, culture et achat.

Fleurs de CBD, légalité, culture et achat.

Les fleurs de CBD sont très populaires depuis quelques temps, et sont vantées pour leurs vertus médicinales.

Souvent confondues avec les fleurs de cannabis, on peut s’interroger sur leur efficacité, mais aussi sur leur légalité.

Qu’est-ce donc que ces mystérieuses fleurs de CBD si populaires ? Sont elles aussi issues du cannabis ? Et quels sont leurs effets sur le corps ?

Que sont les fleurs de CBD ?

Le CBD est l’acronyme de cannabidiol, une des molécules présentes dans le cannabis –mais aussi d’autres plantes- et peut avoir des vertus médicinales.

Il n’a aucune propriété euphorisante, contrairement au THC (ou tétrahydrocannabinol), et les produits contenants du CBD contiennent en général moins de 0,5% de THC.

Leurs potentielles vertus médicales n’ont été confirmées par aucune étude, mais elles sont tout de même reconnues par leurs utilisateurs.

Les personnes qui utilisent en effet des produits au CBD les préconisent notamment pour lutter contre le stress ou l’anxiété.

La fleur de CBD est issue du chanvre, et plus particulièrement des plants mâles de cette plante. Une fois à maturité, elles sont récoltées et nettoyées par les producteurs. Pour qu’elles soient par la suite commercialisées en Europe, il faut qu’elles contiennent moins de 0,2% de THC.

Le contrôle de ce taux est rigoureux et encadré par la loi. Il n’y a donc aucun risque que le consommateur se retrouve hors la loi en consommant ces fleurs.

Quelle différence avec les autres produits au CBD ?

La forme la plus courante de CBD dans le commerce est l’huile de CBD, et ses effets sont semblables à ceux de la fleur de CBD. L’huile est notamment reconnue pour ses vertus relaxantes et antistress.

Toutefois, son utilisation est très différente de celle des fleurs de CBD. En effet, l’huile de CBD se met généralement dans une vapoteuse, pour être fumée (en petite quantité toutefois) et peut également être directement ingérée.

Mais ce n’est peut être pas la solution idéale pour les personnes qui ne fument pas, ou qui ne souhaitent pas directement ingérer de l’huile.

De leur côté, les fleurs de CBD peuvent convenir à un plus large public, au sens où elles ne nécessitent pas d’êtres fumées ou ingérées directement.

Il est même totalement déconseillé d’essayer de les fumer, en fait. Les fleurs séchées peuvent être utilisées comme décoration d’intérieur, et vont agréablement parfumer une pièce. Cela rendra votre pièce très apaisante.

Mais en général, elles sont infusées en tisane, pour que leurs effets soient optimaux. Elles n’ont aucun effet psychotrope, comme on l’expliquait plus tôt, mais elles vont contribuer à soulager l’anxiété, et stimuler le système immunitaire.

Elles auraient même des vertus anti-oxydantes, selon certains spécialistes. Il est même conseillé de les infuser dans du lait pour pouvoir en conserver tous les bienfaits.

Enfin, les fleurs de CBD contiennent un plus fort taux de CBD que l’huile. En effet, cette dernière est toujours coupée avec d’autres huiles, et son taux de CBD ne dépasse généralement pas les 10%, tandis que l’on atteint souvent les 15 ou 20% pour les fleurs.

Celles-ci seraient donc d’autant plus efficaces. Ainsi, si vous recherchez un produit dont les effets apaisants sont plus efficients, nous vous conseillons de vous tourner vers les fleurs plutôt que l’huile.

Est-ce légal de consommer ou cultiver des fleurs de CBD ?

Étant donné que la culture des fleurs est rigoureusement contrôlée par la loi, pour qu’elles ne contiennent presque pas de THC, leur consommation est parfaitement légale en Europe et en France.

Comme pour les huiles ou les résines, il faut toujours s’assurer qu’elles proviennent d’un cultivateur responsable, et que ses produits respectent la règlementation.

Pour ce qui est de la culture personnelle, c’est un peu plus complexe. Ces derniers mois, la législation française a beaucoup assoupli ses règles concernant la culture et la consommation de produits contenant du CBD.

Toutefois, la loi sur la culture est encore assez peu claire.

Si l’on en suit les sites de règlementation, il est dit que l’on peut cultiver du chanvre industriel à domicile, mais qu’il est interdit d’en utiliser les fleurs.

En somme, si vous souhaitez infuser des fleurs de CBD, elles ne doivent pas provenir des plantes que vous avez à la maison, sinon, vous êtes hors la loi.

En revanche, si vous achetez ces fleurs dans un commerce pour les utiliser, vous n’êtes pas hors la loi.

Cela peut paraitre quelque peu contradictoire, mais le but est de réellement encadrer la consommation de CBD et de THC. En faisant pousser des fleurs chez nous, on ne peut en aucun cas vérifier que leur taux de THC est assez bas pour rester dans la légalité. Tandis qu’avec des fleurs commercialisées, nous sommes certains d’avoir des produits qui respectent les normes.

Où se procurer les meilleures fleurs de CBD ?

En France, il n’existe pas vraiment de boutiques physiques qui vendent des produits au CBD. Cependant, la plupart des producteurs ont heureusement des boutiques en ligne, et opèrent la livraison en tout temps.

Il existe de nombreux sites forts intéressants et locaux comme GreenOwl, ou Weedy, qui offrent des produits intéressants en plus de dossiers explicatifs sur les vertus du CBD.

Mais heureusement pour vous, nous avons trouvé une petite sélection des meilleures fleurs de CBD que vous pourrez trouver sur le marché français. Ce petit top des meilleures entreprises, offrant toutes un excellent rapport qualité prix, vous aidera forcément à trouver votre bonheur.

En plus, Miister CBD a choisi uniquement des producteurs européens (français ou suisse, principalement) pour que votre consommation de CBD soit aussi responsable que locale !

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *