L’astragale, la plante aux multiples vertus

L’astragale, la plante aux multiples vertus

L’astragale, la plante aux multiples vertus

Utilisée depuis plus de deux millénaires, l’astragale est une plante permettant de traiter de nombreux maux.

Principalement utilisée en médecine traditionnelle chinoise, cette plante prend aujourd’hui une place de choix parmi les plantes ayant le plus de vertus thérapeutiques.

Entre son grand nombre de vertus et le peu d’effets secondaires qu’elle peut procurer, l’astragale semble idéale pour se soigner de bien des maux. Mais qu’en est-il réellement ?

Et quels sont ses vertus et effets secondaires ? Nous répondons à ces questions dans cet article, en retraçant l’histoire et les bienfaits de l’astragale.

Histoire, Propriété et Culture

L’astragale est une plante vivace appartenant à la famille des Fabaceae et il en existe plus de 2000 variétés dans le monde.

De son nom latin astragalus membranaceus, la plante est originaire de chine, où son nom est Huang qi, et de Mongolie.

Elle est très largement utilisée dans la médecine chinoise traditionnelle, et ce depuis plus de 2000 ans.

Consommée en France et en Europe depuis 1980, il s’agit de l’une des plantes les plus étudiées au monde, que ce soit en botanique ou en pharmacologie.

Pour ce qui est de sa culture, l’astragale aime pousser au bord des rivières ou dans des zones boisées.

Elle peut supporter différents types de sols et prend jusqu’à 3 ans pour fleurir pour la première fois. Néanmoins, c’est la racine qui est utilisée à but thérapeutique.

Celle-ci, jaune et pivotante, prend au moins 4 ans pour contenir un maximum de ses propriétés et se développer pleinement.

C’est donc après cette longue période que les racines sont récoltées au printemps, avant d’être séchées afin de faire des tisanes, gélules, etc.

Les bienfaits et vertus thérapeutiques

Les bienfaits et vertus thérapeutiques de l’astragale sont reconnus depuis la nuit des temps.

Tout d’abord, l’astragale est une plante contenant un grand nombre de saponines. Ceux-ci ont des propriétés tensioactives qui permettent de faire diminuer la tension.

Mais ce n’est pas tout, les saponines ont aussi un effet anticancéreux reconnu.

La grande quantité se trouvant dans la plante permet à celle-ci d’aider à lutter contre la propagation des cellules cancéreuses et à la bloquer.

Cela est dû à sa capacité à inhiber et réguler la voie de signalisation du mTOR. Il s’agit d’une enzyme régulant la multiplication de cellules.

De plus, l’astragale permet aussi d’augmenter les défenses immunitaires de manière générale.

La plante contient en effet de nombreux polysaccharides, lui procurant une réelle propriété immunostimulante.

Il s’agit aussi d’un très bon anti-inflammatoire. Cette vertu lui est attribuée depuis bien longtemps, et on en connait aujourd’hui l’origine.

L’astragale permet, grâce à ses principes actifs, de stimuler et réguler la cachectine. Il s’agit d’une substance impliquée dans les réactions anti-inflammatoires et sa régulation permet d’accélérer la réaction.

Il faut aussi savoir que l’astragale est un antiasthmatique et antiallergique. En utilisant une décoction de sa racine, la plante permet de lutter contre les allergies ainsi que l’asthme.

Pour ce dernier cas, cela s’explique en partie par l’effet anti-inflammatoire de l’astragale, car l’asthme est une maladie inflammatoire chronique.

Vous avez un petit coup de fatigue ou une fatigue chronique ? L’astragale permet d’en venir à bout en tonifiant le système nerveux. Cette plante est un adaptogène de choix à l’instar de la Rhodiola, et elle permet même de lutter contre le stress et l’anxiété.

Quand nous vous avions dit que l’astragale avait de nombreuses vertus, on ne vous avait pas menti.

Après cette longue liste, il est impensable de ne pas parler du fait que l’astragale permet de lutter contre les maladies cérébrales.

De nombreuses études ont été menées à ce sujet et il a été démontré que l’astragale permet de réparer des lésions tissulaires. De plus, elle permet aussi de protéger le cerveau contre des accidents vasculaires cérébraux, ainsi que des troubles courant du système nerveux.

Enfin, pour conclure ce tour des principaux bienfaits et vertus de l’astragale, on peut noter qu’elle permet aussi d’améliorer et de réguler la flore intestinale.

En effet, une tisane à base de racine séchée d’astragale permet, notamment, de prévenir des troubles tels que la diarrhée ou la constipation en équilibrant la flore intestinale.

Comment utiliser de l’astragale ?

racine d'astragale

L’astragale a de nombreuses façons d’être utilisé, selon vos envies. Tout d’abord, vous pourrez utiliser cette plante en cuisine.

Sa racine peut être coupée en lamelles fines ou rappée afin d’être utilisée comme herbe aromatique, au même titre que le curcuma ou encore le gingembre.

Il est donc possible, par exemple, de l’utiliser dans des soupes en ajoutant dans celle-ci une décoction de racine d’astragale. Vous pouvez aussi faire une tisane à base de racine d’astragale séchée en poudre ou en lamelles.

De plus, l’astragale peut se consommer sous forme de teinture ou en gélule afin de lutter, notamment, contre les fatigues, mais aussi pour renforcer les effets toniques que donne la plante.

Pour les gélules, il est possible d’en trouver simplement avec de l’astragale, ou avec d’autres plantes, telles que le ginkgo biloba, afin de booster d’autres bienfaits.

Enfin, il est aussi possible d’utiliser de l’huile essentielle d’astragale. Vous pouvez l’utiliser en massage afin de lutter contre la fatigue, les problèmes de digestion ou encore la faiblesse chronique.

Risques et effets secondaires

L’astragale a très peu d’effets secondaires et, bien souvent, il s’agit d’une réaction allergique bénigne ou de troubles gastro-intestinaux tels que des ballonnements, une indigestion ou encore des gaz.

Néanmoins, cette plante a tout de même plusieurs contre-indications. Les personnes sous traitement contenant des immunodépresseurs ou des anticoagulants doivent éviter la consommation d’astragale.

De même, dû à sa capacité à faire baisser la tension artérielle, les personnes sujettes à de l’hypotension, des nausées ou encore des vertiges doivent éviter la consommation d’astragale.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *