Jus d’aloe vera, plus de risques que de bienfaits ?

Jus d’aloe vera, plus de risques que de bienfaits ?

Jus d’aloe vera, plus de risques que de bienfaits ?

Ce n’est plus quelque chose de nouveau, cela fait des années que l’on entend les experts de la beauté et du bien-être nous vanter les bienfaits d’un verre de jus “vert” ! Mais voilà qu’un petit nouveau vient tirer son épingle du jeu : il s’agit du jus d’aloe vera !

Vous n’en avez pas encore entendu parler ? Dressez donc l’oreille autour de vous, c’est LA tendance du moment.  Et pourtant la plante en question ne vient pas non plus d’être découverte, cela fait des années que l’on connait ses potentielles utilisations, allant du gel gluant d’aloe vera contre les coups de soleil à son huile essentielle pour la santé de la peau et des cheveux.

Mais on parle bien ici du jus d’aloe vera, un breuvage clair et légèrement acide dérivé de l’aloès , et il semble que tout le monde s’accorde sur ses bienfaits…sauf parfois la science !

Les informations concernant l’utilisation de l’aloe vera remontent à près de 5 000 ans, au début de l’époque égyptienne. Ses premières utilisations se faisaient par voie topique et orale. Le gel d’aloe vera, que l’on trouve lorsque sous la peau verte de la plante est souvent utilisé pour traiter les brûlures, les abrasions, le psoriasis et d’autres affections cutanées. Le jus d’aloe vera a été utilisé comme composant principal dans de nombreux laxatifs en vente libre jusqu’en 2002, avant d’être retiré des pharmacies pour manque d’informations concernant leur sécurité.

Le jus d’aloe vera : ça ressemble à quoi ?

Le jus est produit à partir de la plante du même nom, plante qui pousse dans les climats tropicaux à travers le monde. La plante est largement utilisée pour ses bienfaits et à des fins décoratives (l’aloe vera est une chouette plante d’intérieure à posséder chez soi !). Les Aloès sont aussi surnommées “plantes increvables”, une bonne raison de les choisir si vous n’avez pas vraiment la main verte. Pour que les aloès s’épanouissent, ne les arrosez pas trop. Laisser la terre sécher jusqu’à 5cm entre les arrosages. Les aloès peuvent passer environ trois semaines sans eau en hiver.

L’extrait de la plante est quant à lui utilisé dans de nombreux produits de santé et de soins de la peau, dont des lotions, des huiles, des cosmétiques et certains autres médicaments. Aussi appelée ghritkumari en hindi (et sothu kathalai en tamoul), la plante sous ses diverses formes s’est vue devenir un ingrédient sain et très répandu, surtout pour son gel et son jus, dont nous allons parler ici.

Composition du jus d’aloe vera

L’aloe vera contient 75 constituants potentiellement actifs, notamment des vitamines, des minéraux, des enzymes, du sucre, des acides aminés, des acides salicyliques, de la lignine et des saponines. En bref, les vitamines du jus d’aloe vera comprennent les vitamines A, C et E, l’acide folique, la vitamine B12 et la choline. La plante contient également des minéraux comme le calcium, le cuivre, le magnésium, le manganèse, le sélénium, le sodium, le zinc et le potassium. Le jus renforce le système immunitaire de l’organisme (dont l’état de santé se reflète souvent sur la peau).

Bien qu’aucun jus (ou aliment, d’ailleurs) ne puisse à lui seul changer l’apparence de la peau, reconnaissons que le jus d’aloe vera pourrait scientifiquement se montrer convaincant (mais nécessite toutefois plus de recherches).

Ainsi si vous avez tendance à avoir la peau sèche ou d’autres problèmes de peau comme le psoriasis, vous pourriez aider à favoriser la guérison de l’intérieur en choisissant des aliments qui sont anti-inflammatoires, comme le jus d’aloès. Il est également riche en antioxydants, qui aident à protéger les cellules contre les radicaux libres qui endommagent la peau dans son environnement quotidien (je parle la de soleil et aux nombreux polluants que votre peau combat quotidiennement).

Commençons donc par voir les bienfaits de l’aloès, et nous nous pencherons ensuite sur ses zones d’ombres.

Quels sont les bienfaits du jus d’aloe vera pour la santé ?

Le jus d’aloe vera a des effets bénéfiques sur la digestion et le système immunitaire. Il aide à traiter les problèmes intestinaux et renforce l’immunité. La plante est également bonne pour le cœur, elle aide à réduire le cholestérol et la pression artérielle. D’autres bienfaits de l’aloe vera comprennent l’équilibre du pH du corps, l’amélioration de la santé de la peau et le traitement de la mauvaise haleine. Il peut même stimuler l’utérus et améliorer les règles menstruelles. En fait, le jus d’aloe vera avait aussi été mentionné dans les textes ayurvédiques, notamment pour ses propriétés bénéfiques pour les yeux et sa capacité à prévenir divers troubles oculaires.

bienfaits du jus d'aloe vera

1. Aide avec les problèmes digestifs

Le jus a des propriétés laxatives qui peuvent aider à la digestion. Il encourage les bactéries intestinales et régule les selles. Il pourrait également apaiser et guérir les ulcères d’estomac.

Le jus d’aloe vera peut nettoyer le tube digestif, ce qui est vital pour le traitement du syndrome du côlon irritable (qui se produit en raison de l’accumulation de toxines dans le tractus gastro-intestinal). Bien que d’autres formes d’aloe vera aident également à cet égard, l’avantage du jus est qu’il peut être absorbé par l’estomac beaucoup plus facilement. Le jus stimule même la production de bile dans la vésicule biliaire : ceci décompose les graisses dans le corps qui autrement peuvent s’accumuler et causer la constipation.

Selon une étude iranienne, le jus d’aloe vera peut réduire les douleurs abdominales et les flatulences chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable (1). Toutefois, d’autres recherches sont nécessaires en ce qui concerne la consistance des selles chez ces patients.

Bien que le jus puisse avoir un effet anti-inflammatoire sur les personnes souffrant de colite ulcéreuse, il peut aussi causer de la diarrhée. Il faut donc faire preuve de prudence !

2. Hydrate le corps

Le jus d’aloe vera contient près de 200 composants actifs, et il est très hydratant. Il prévient de la soif qui pourrait provoquer l’épuisement et la fatigue. Et puisqu’il contient une quantité décente de potassium, il peut théoriquement augmenter les niveaux d’énergie.

Selon une étude brésilienne, l’aloe vera améliorerait également l’hydratation de la peau (2), peut-être pour cette raison qu’on le croise tant dans les lotions cosmétiques ?

3. Améliore la santé de la peau

L’aloe vera peut guérir les blessures et apaiser la peau. Son efficacité a même été démontrée dans le traitement de l’eczéma, des pellicules, des ulcères cutanés et des aphtes. Il aide même à traiter les coups de soleil : il montre en effet une activité cicatrisante au niveau de la couche épithéliale de la peau.

Le jus peut aussi hydrater votre peau sans la rendre grasse. Il prévient également le dessèchement de celle-ci.

Les deux hormones de l’aloe vera, l’auxine et les gibbérellines aident à guérir l’acné et même à traiter les cicatrices.

L’aloe vera peut également aider à cacher les vergetures causées pendant la grossesse, ou par un gain de poids rapide ou une perte de poids. Et ses propriétés antibactériennes facilitent également le psoriasis.

Vous pouvez l’utiliser pour vous démaquiller. C’est une meilleure alternative à tous les autres démaquillants qui contiennent des produits chimiques agressifs. Pour ce faire,  vous pouvez le mélanger avec 1 cuillère à café de lait d’amande et de jus de citron et l’utiliser comme nettoyant pour le visage. Laisser reposer sur votre visage pendant quelques minutes avant de rincer.

Selon les études, l’aloe vera améliore également les rides et l’élasticité de la peau des peaux photo-vieillies (3). Et selon une étude iranienne, l’aloe vera peut aussi accélérer le processus de cicatrisation des plaies (4).

L’aloe vera peut même favoriser la croissance de nouvelles cellules de la peau. Et plus intéressant encore, il peut absorber 20 à 30 % des rayons UV.

L’aloès peut être un excellent traitement pour l’acné aussi, étant donné qu’il contient des substances qui peuvent réduire la douleur et l’inflammation. Vous pouvez simplement tamponner une fine couche de jus sur les zones affectées de votre visage.

Non seulement cela, l’aloe vera peut aussi agir comme antiseptique. Et ça marche très bien pour ralentir le processus de vieillissement. Le jus stimule les fibroblastes (qui produisent du collagène et d’autres fibres d’élastine), ce qui rend la peau beaucoup plus élastique et réduit les rides.

4. Aide à la perte de poids

Alors, pas de manière directe, mais toujours est-il que le jus d’aloès pourrait aider dans la perte de poids par ses propriétés anti-inflammatoires. L’inflammation est liée au gain de poids et aux problèmes métaboliques, ainsi, le jus d’aloe vera pourrait jouer son rôle dans la perte de poids.

Le jus d’aloe vera contient également de l’aloïne, qui est un laxatif puissant (nous avons déjà vu les effets laxatifs de l’aloès). Cela pourrait également aider à la perte de poids. Mais honnêtement, il n’y a pas beaucoup de preuves à cet égard.

Une étude animale a révélé que l’aloe vera contient de puissants stérols qui peuvent améliorer la composition corporelle. Les rats obèses nourris avec ces stérols présentaient des taux de graisse corporelle plus faibles après 35 jours. Un effet similaire est potentiellement possible chez l’homme.

Et selon une étude japonaise, l’ingestion d’aloe vera peut prévenir l’obésité diététique. Elle y est parvenue en stimulant les dépenses énergétiques et en réduisant l’accumulation de graisse corporelle.

L’aloe vera a également eu des effets bénéfiques sur les personnes obèses atteintes de prédiabète ou de diabète (6).

5. Soutient le système immunitaire

Le jus d’aloe vera peut être très efficace pour votre immunité. Vous pouvez prendre un verre de jus avant d’aller au lit : le jus s’infiltre dans votre système pendant que vous dormez. Vous devriez voir les effets bénéfiques (comme l’amélioration du bien-être général, la réduction de la fréquence des maladies) en un mois, si vous êtes régulier dans la démarche.

Selon une étude polonaise, l’ingestion d’aloe vera pourrait stimuler l’immunité cellulaire et humorale (liée aux fluides corporels) (7).

Comment faire du jus d’aloe vera maison ?

Une manière bien connue de consommer le jus d’aloe vera est avec du miel, pour avoir l’avantage des phytonutriments

Tout ce dont vous avez besoin est de 200 grammes d’aloe vera (on en trouve dans tous les supermarchés maintenant) et de miel. Enlevez les pointes des feuilles d’aloe vera et retirez la couche verte extérieure pour ne garder que le gel.. Coupez-les en petits morceaux et mixez-le. Maintenant, ajoutez du miel. Bien mélanger et mettre le mélange dans un bocal. Vous pouvez boire une cuillerée de jus trois fois par jour, avant de manger. Idéalement, faites-le pendant 10 jours, faites une pause de 10 jours et recommencez.

Risques et effets secondaires du jus d’Aloe Vera

Mais avant d’en boire des litres et des litres, sachez ceci : bien que la composition nutritionnelle de l’aloe vera soit impressionnante, il n’y a pas de recherche soutenant l’allégation que le jus d’aloès peut améliorer l’apparence de votre peau.

Alors certes, cela n’affecte probablement pas directement votre peau, mais tout ce qui améliore votre santé globale est susceptible d’améliorer votre apparence. Toutefois, ne prenez pas de jus d’aloe vera si vous prenez des médicaments pour des problèmes digestifs, des troubles sanguins ou le diabète, car l’aloès peut avoir de légers effets laxatifs et d’amincissement du sang, et peut causer une baisse de sucre dans le sang chez les diabétiques dont les taux sont déjà bas.

Si vous êtes intrigué et voulez tester vous-même cet “élixir de beauté”, je vous suggère d’en trouver une version biologique, de haute qualité, filtrée du jus (aussi connu sous le nom d’eau d’aloès), sans aucun additif : arômes ou sucres. L’autre solution reste encore de le faire maison comme nous venons de le voir.

Les préoccupations en matière de sécurité liées à la consommation de jus d’aloe vera ont continué de croître après la publication des résultats d’une étude de deux ans par le Programme national de toxicologie. Selon cette étude, lorsque les chercheurs ont donné aux rats un extrait de feuilles entières de jus d’aloe vera, il y avait “des preuves évidentes d’activité cancérogène chez les rats mâles et femelles, d’après les tumeurs du gros intestin“.

Mais avant d’aller dire aux gens que l’aloe vera cause le cancer, il y a deux choses à considérer :

  1. Cette étude a été réalisée chez l’animal. Nous ne savons pas ce qui se passerait chez l’homme, mais ces résultats négatifs devraient suffire à vous inciter à la prudence jusqu’à ce que plus d’informations soient disponibles.
  2. Les chercheurs ont utilisé un extrait d’aloe vera à feuilles entières non décolorées. La façon dont l’aloe vera est traité peut avoir un impact sur les différents composés trouvés dans la plante et donc sur votre corps. Par exemple, lorsque les fabricants décolorisent la feuille d’aloe vera (un processus dans lequel l’aloe vera passe à travers un filtre à charbon), les composants qui confèrent à l’aloe vera ses propriétés laxatives, les anthraquinones, sont éliminés. Une anthraquinone spécifique appelée Aloïne est considérée comme la force motrice du développement tumoral dans l’étude animale.

Mais il n’y a pas que des mauvaises nouvelles pour le jus d’aloe vera. Dans une étude menée en 2004 au Royaume-Uni, des chercheurs ont donné à boire à des personnes atteintes de colite ulcéreuse active, un type de maladie inflammatoire intestinale, du gel d’aloe vera (rappelez-vous que dans l’étude animale, ils utilisaient du jus d’aloe vera et non du gel). Après quatre semaines passées à boire du gel d’aloe vera dans de l’eau deux fois par jour, leurs symptômes ont commencé à s’améliorer vers la rémission de la colite ulcéreuse (par rapport au groupe ayant reçu de l’eau ordinaire). Aucun effet secondaire négatif significatif n’a été ressenti.

Comme vous pouvez le constater, l’histoire de l’aloe vera n’est pas aussi claire que beaucoup d’étiquettes de boissons veulent vous le faire croire. Ma recommandation personnelle est que vous devriez attendre que d’autres recherches sur les humains démontrent que l’aloe vera procure d’importants bienfaits pour la santé sans effets secondaires négatifs. Si vous choisissez de boire de l’aloe vera à ce moment-là, vérifiez d’abord avec votre médecin, puis assurez-vous que le produit que vous utilisez ne contient pas ce trouble anthraquinones Aloïne.

 

Quoi qu’il en soit, vous ne devriez pas boire de jus d’aloe vera si vous :

  • souffrez de carence en potassium : bien que le jus d’aloe vera puisse aider à la perte de poids d’une certaine manière, il peut agir négativement aussi. C’est un laxatif et agit comme un diurétique, il peut être nocif à long terme, car il peut conduire à une carence en potassium (altération de la fonction musculaire et cardiaque).
  • êtes en pleine grossesse et/ou allaitement maternel : l’aloe vera peut être potentiellement dangereux lorsqu’il est pris par voie orale. Un rapport établit un lien entre l’aloe vera et les fausses couches. Le jus peut également augmenter le risque de malformations congénitales. Évitez de l’utiliser si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.
  • présentez des réactions allergiques : certaines personnes pourraient être allergiques à l’aloès. Cela pourrait être vrai surtout chez les personnes allergiques à l’ail, aux oignons ou aux tulipes. Les symptômes comprennent des éruptions cutanées, de l’urticaire, de l’enflure ou des démangeaisons de la peau, des douleurs thoraciques et de la difficulté à respirer.
  • présentez des problèmes rénaux : cela pourrait être grave. Le jus d’aloe vera peut causer des lésions rénales potentiellement dangereuses. Par conséquent, si vous souffrez d’une maladie rénale, évitez d’utiliser l’aloe vera.
  • êtes susceptibles de souffrir d’interactions médicamenteuses : L’aloe vera peut diminuer la glycémie, ce qui pourrait causer un problème avec les médicaments contre le diabète.

Conseils avant d’acheter son jus d’aloe vera

Tous les jus d’aloés ne se valent pas, vous devriez bien prêter attention avant de choisir le vôtre. Il est possible de noter des différences en fonction des ingrédients ajoutés bien entendu, mais aussi du mode de production de l’ingrédient star, l’aloe vera. Certains jus sont faits de poudre extraite d’aloe, bien moins chère et dénuée de bienfaits nutritionnels. Il faut donc partir sur un jus fait de feuilles fraîches et si possible issu d’agriculture biologique.

Attention, des produits estampillés bio peuvent très bien être faits à partir de cette poudre inutile, analysez donc bien les ingrédients.

On résume :

  • favorisez un jus fabriqué à partir de la pulpe des feuilles fraîches d’aloe vera, issues de l’agriculture biologique.
  • choisissez une boisson faite de pulpe stabilisée à froid et sans ajout d’antioxydant .
  • préférez un jus certifié bio (origines des feuilles et processus de fabrication), car cela suppose qu’il est dépourvu de tous les résidus de traitement (pesticides et autres) et de certains contaminants.

Sources :

  • (1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3872617/
  • (2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17026654
  • (3) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2883372/
  • (4) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19778236
  • (5) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22878390
  • (6) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23735317
  • (7) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4440021/

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *